Bernard Hinault (le Blaireau) (12)

imgp00033.jpg20080403leschampionhinaul1.jpghinault2080520cut1.jpghinault730h48311.jpglemondg13.jpglemondg13.jpghinaultpaper014.jpgic0994.jpg

Hinault avec un grand H, une légende, un caractère bien trempé mais surtout un champion hors norme. Quand il remporte Gand Wevelgem en 1977, les médias belges titrent sur le quotidien sportif « un borgne vainqueur au Royaume des aveugles … » car quelques cadors étaient absents. 3 jours plus tard, il remporte Liège-Bastogne-Liège, cette fois ils étaient tous là !
Il va enchaîner et crever l’écran lors du critérium du Dauphiné, alors qu’il se dirige vers une nouvelle victoire, une chute terrible l’envoie dans le ravin. Il disparaît en contre-bas dans les buissons et réapparaît quelques instants plus tard le visage ensanglanté, remonte sur le velo aidé par son mécanicien et, encouragé par son directeur sportif Cyril Guimard, gagne cette étape ainsi que l’épreuve (un Dur, un Vrai !).
La suite, tout le monde la connaît : un palmarès éblouissant, le deuxième derrière Merckx.
En 1980, il remporte un Liège-Bastogne-Liège de légende sous la neige puis l’apothéose, il devient Champion du Monde à Sallanches. Avec ce maillot, il remporte Paris-Roubaix l’année suivante. A ce jour, il est le dernier vainqueur français du Tour de France en 1985. Depuis ce temps, j’attends toujours la relève…

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»