Le Rêve Brisé (7)

Je continue mes petites sorties,le plus souvent seul et quelquefois avec jacky. Ma mère m’achète un beau velo demi-course et les parents de mon copain également.Je le décide d »aller s’inscrire au club de Péronne. Avec lui c’était facile, il était toujours partant. Très bon sportif il était très doué, le vélo n’étant pas sa discipline de prédilection, mais peu importe, nous partons pour Péronne et allons frapper chez Mr Ruffin dit « nenesse » (président du vcsv). Excellent accueil …
Après quelques anecdotes de nenesse ,nous commençons à remplir les dossiers pour la licence quand soudain il nous dit :
« au fait les garçons, avez vous un vélo de course avec boyaux ? »
Je réponds aussitôt :
« non c’est un demi-course, on enlèvera les gardes boues et on mettra des roues avec boyaux. »
Nenesse nous répond :
« Il faut changer votre matériel et vous reviendrez vous inscrire. »
Pour nous c’était clair,il était hors de questions de redemander un vélo de course aux parents .Pour moi le rêve s’envolait … je savais à cet instant que la compétition m’était interdite ! j’étais d’autant plus limite que mes parents n’avaient pas de voiture. Ce fut pour moi vraiment un coup dur ,nous nous sommes donc inscrits au football…
Quelques années plus tard, j’ai revu nenesse, pour cette fois inscrire mon garcon au vcsv, cette fois pas de problèmes, j »avais prévu un velo de course !
Pour moi qui était très individuel, le foot ne pouvait remplacer le vélo. Malgré les entraînements, je roulais toujours (Je salue d’ailleurs tous mes éducateurs). Peu à peu, j’ai apprécié le foot ,nous avions une bonne équipe de copains .Un jour, j’avais à peine 14 ans, je propose à jean paul qui lui, avait 6 ans de plus que moi et qui courrait au vcsv de nenesse d’aller à Lens assister à l’entraînement des pros (120 kms a/r).Le lendemain, j »ai dit aux parents que j’allais passer la journee chez mon copain,et nous avons realisé notre projet,c’était la premiere fois que j’effectuais une telle distance.

Commentaires:

Une Réponse à “Le Rêve Brisé (7)”

  1. arnoud
    arnoud écrit:

    bonjour a toute la famille tollet que j ai trés bien connue avec mes parents marceau et arlette arnoud mon pére était spicker sur les podium des course et mamére était commisaire de course j ai trés bien connue claude mes surtout alin son frére et ses soeurs aussi sabine se fut de trés trés bon coureure je meut r appele quand claude a gagner l étape du tour en 1973 je crois je meut souvien plus trés bien voila bien le bonjour a vous

Laisser un commentaire

«
»