Mon Unique Victoire (15)

PERE et FILS

12perefils4.jpg

Depuis 2001, nous avons acquis une petite maison en Savoie. Depuis ce temps, chaque été je grimpe quelques cols des Alpes (pour les plus connus : le Glandon,la Madeleine,le Cucheron,le Cormet de Roseland ,le col du telegraphe et le Galibier) avec des sorties de 100 kms.
Aujourd’hui ,comme indiqué dans le titre de cette page, Mon unique Victoire,c’est de pratiquer le vélo tous les Dimanches avec mon Fils. C’est pour moi une grande fierté, surtout de l’avoir initié à ce sport. Depuis,3ans, nous sillonnons notre région ainsi que le Nord et le Pas de Calais. Nous avons participé cette année au Souvenir Jean Stablinski où j’ai pu saluer Roger Pingeon. Nous avons roulé egalement en Belgique sur le Ronde (tour des Flandres) et le mont du Koppenberg, à cette occasion nous avons visité le Musée situé à Oudenaarde.
L’un de nos plus beaux parcours ,nous l’avons effectué dans le Nord où nous avons enchaîné 10 monts : le Mont Cassel par ces 2 versants,le Mont Noir,Mont rouge,le Mont des Cats,le Kemmel etc… un parcours superbe mais très dur !
J’en profite tant que la santé est bonne (petite anecdote : l’annèe de mes 50ans je me suis ramassé une bonne gamelle en frottant de trop près sa roue arrière résultat 4 points de sutures …).
Depuis 2005, je suis papy d’une belle petite-fille ! Le temps passe très vite. Seule ombre au tableau, mes amis trop tôt disparus. Je pense à Danielle, Didier, Paul, Michel et les autres.
Avant de conclure cette Histoire,Je remercie d’abord Mes Parents,qui m’ont offert la Santé et une agréable jeunesse ainsi que les valeurs de la vie, Ma Femme qui m’a suivi sur les courses et qui m’a toujours laissé faire mon sport. Je remercie également Bernard Guyot qui m’a gentiment prêté l’album retraçant toute sa carrière, je rends un vive hommage à monsieur Ruffin qui a donné toute sa vie au cyclisme, surtout au vcsv où il demeure la légende du club et qui a lancé et encadré tous ces coureurs, à tous les bénévoles qui sécurisent tous les week-end les routes pour permettre à tous ces coureurs de pratiquer le vélo dans les meilleures conditions. Et enfin j’encourage tous les jeunes, la pratique de ce sport merveilleux, un sport dur par le côté athlétique, mais aussi par le mental où l’Homme et sa machine se surpassent dans les moments difficiles.
Pour ceux qui liront mon Histoire, ils me reconnaîtront ou me découvriront.
Bonne lecture à tous et toutes mes amitiés sportives.

Joël Bruyer

Commentaires:

5 Réponses à “Mon Unique Victoire (15)”

  1. nono
    nono écrit:

    salut jojo,bravo pour ton blog,il est très bien fait.pas spécialement fan de cyclisme,des souvenirs sont revenus a mon esprit…car le tour de france ,ne laisse personne indifferent.c’est cool vis ta passion au maximum.
    amicalement,nono

  2. fred
    fred écrit:

    Salut mon tiot Jojo
    Encore bravo pour ton blog qui est magnifique , la preuve car je suis encore entrain de le regardé .Continu a nous faire decouvrir le cyclisme avec tes souvenirs d’enfance .
    Bien sincérement
    FRED

  3. blaireau80
    blaireau80 écrit:

    merci fredo je viens de voir que tu m’a laisse un commentaire a propos de mon blog cela me fait tres plaisir surtout venant de toi tu n’est pas seulement un copain mais surtout un ami a moi et marie je te souhaite un exellent week end amitiees jojo.

    Dernière publication sur LA RICHESSE DU CYCLISME BELGE : RIK-VAN-LINDEN (le sprinter)30

  4. Robert FEVRIER
    Robert FEVRIER écrit:

    La Savoie te salue cher ami, j’espère que la volonté qui m’habite m’emmèneras sur les chemins accidentés qui font le charme de notre région!!
    Félicitations pour ton site
    @+

    Les RORO de Randens

  5. Robert FEVRIER
    Robert FEVRIER écrit:

    Salut les Randaillons , excellent, Joël, ton blog, c’est a fleur de peau, la fibre du vélo est bien présente, + qu’une passion. reviens nous vite avec Marie, on aura encore de belles et longues discussions au pied des cols mythiques qui qui te font tant vibrer.

    Amitiés Roselyne & Robert de Randens

Laisser un commentaire

«
»